Adsence


Choisi ta destinée !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  
Partagez | 
 

 Fiche de personnage : Vitaly Sevastiän

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sexe : Masculin
Messages : 17
Terra : 1971
Date d'inscription : 30/12/2016

Feuille de personnage
Santé:
5/5  (5/5)
Niveau: 1
+: Voir Fiche Personnage
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar
MessageSujet: Fiche de personnage : Vitaly Sevastiän   Ven 3 Fév - 1:40




Vitaly Sevastiän, Worgen
Sans Guilde



Informations


.Age: 24ans
Moeurs: Attiré par les filles.
.Avatar: Le nom, l'histoire et la psychologie du personnage est né de ma plume
Pseudonyme: Vitaly Sevastiän




Trait de caractère









Vitaly a toujours été de nature charmeur avec le genre opposé depuis son plus jeune âge. Il apprécie les plaisirs de la vie, que ce soit l'alcool, les drogues, la nourriture ou le sexe. Un évènement précis a marqué son histoire, le rendant cruel et réfléchis. Il s'est lui même lancé dans une quête aux desseins chaotique, c'est à dire qu'il ne considère nul personne pour lui dicter ses droits en temps général, agissant de par lui-même avec les méthodes qu'ils souhaitent même si cela a tendance à le mettre dans de fâcheuses situations.



Traits physique









Vitaly fait un mètre quatre vingt pour soixante-douze kilos, taillé d'une musculature légèrement développé. Le jeune homme possède une chevelure brune parsemé de mèches blanches dût à différents coup de stress. Les iris de ses yeux sont rouges vif. Quand il n'est pas en tenue de combat, il essaie toujours de suivre la mode et la tendance du moment. Lorsqu'il est en tenue de combat il porte un pantalon de treillis et une veste doublé en fourrure d'officier de l'armée russe, où la plupart des décorations et symbole de la nation ont été retiré. Avec ceci il a un casque qu'il a prit le loisir de décorer lui-même ainsi qu'un masque à gaz et des bottes "rangers".



Histoire









C’est à l’est de la Roumanie, région boisée de la Transylvanie que l’histoire de Vitaly  Sevastiän débuta. Né de parents humains dans une modeste famille paysanne, dès son plus jeune âge, il dût s’atteler aux travaux manuels de la ferme. Cela débuta par s’occuper des bêtes, puis planter des légumes et lorsqu’il gagna en maturité il eût enfin le droit de s’atteler aux récoltes. De bout en train Vitaly menait une vie des plus paisibles, un toit pour s’abriter, un repas chaque jour… Et la beauté du jeune humain ne sût faire résister la fille du fermier voisin.

Il se retrouvait souvent avec cette dernière, se faisant peur, se racontant des histoires de vampires et de lycans massacrant les villages voisins tel des rumeurs qui auraient presque un aspect réaliste de par le manque de communication que possédait les deux fermes bien isolées du reste de la région… Mais un jour après avoir couché dans la grange, leurs corps encore couvert de pailles, une odeur vint à leurs nez… Une odeur que personne n’aurait aimé sentir, en effet, cela était certain il y avait un feu à proximité. En hâte, le jeune Vitaly ordonna à sa compagne de ne pas sortir de la grange, il prit d’une main tremblante et hésitante une fourche qui reposait contre le mur et poussa doucement la lourde porte en bois.
A peine dehors, il dût faire face au chaos, en effet un groupe de gaillards, armés d’épées et de haches ainsi que de fusils d'assauts mettaient feu aux bâtisses de ses parents à l’aide de torches... Il pût voir les fermiers voisins père et mère de sa tendre à genoux au sol, leurs sanglots pouvaient se faire entendre jusqu’aux oreilles de Vitaly encore stupéfait. Puis se fût au tour de ses parents d’être emmené à coté de leurs voisins, ils furent jetés à genoux puis un homme d’une corpulence massive tout comme sa taille s’avança devant les fermiers pour prendre la parole :

« Fermiers ! Sans-dents ! Vous avez fi de nos menaces… Vous n’avez pas partagé vos récoltes avec nos hommes pourtant affamé. Vous qui êtes à l’abri du besoin durant ces hivers ou pourtant rien ne pousse, vous regretterez à jamais votre égoïsme ! Privé de vos têtes, ne pensez pas accéder au paradis ! Seul l’enfer de votre égocentrisme vous attend ! »

Ainsi deux hommes attrapa un à un les fermiers par derrière pour les égorger et les décapiter sous les yeux du jeune homme encore en retrait. Ce dernier resta discret, en sueur, tremblant, résistant à son envie d’hurler… Il lui fallut bien une minute avant de reprendre ses esprits, secouant sa tête de droite à gauche. Il retourna aussitôt dans la grange afin de chercher sa compagne. Cette dernière avait déjà compris ce qu’il se passait de par les cris qui se faisait ouïr de l’extérieur de la grange, mais lorsqu’elle vu le visage de son bien aimé couvert de larmes et aussi pâle que la lune qui était pleine ce soir, se fût une certitude. Il l’attrapa par la main, sortit à l’arrière de la grange et l’emmena aussitôt dans la forêt courant à vives allures en direction d’une caverne où ils avaient l’habitude de se retrouver lorsqu’ils cherchaient la quiétude.

A peine arrivé, Vitaly s'écarta pour vomir l'intégralité du repas de la veille... Il avait encore ces images d'exécution en tête. Puis il commença donc à raconter d’une voix tremblante ce qu’il s’était passé à la ferme, consolant et cajolant sa tendre autant qu’il le pût… Mais comme un coup marqué du destin, un grognement se fit entendre. Vitaly tourna la torche en direction de la sortie de la grotte… Un lycan ? Un worgen ? Que ce soit l’un ou l’autre, le danger était le même, il reprit sa fourche en main d’autant plus hésitant, fixé sur ses appuis il attendait la bête.

Cette dernière se jeta sur l’humain, et lui fit comprendre la différence de force qui les séparait, en effet, il fût violemment projeté contre le mur, le souffle coupé, sonné, il luttait tout juste pour ne pas perdre connaissance. Comme doué d’une certaine intelligence, le Lycan se mit à sourire avant d’échapper un léger rire sadique… Vitaly était alors certain, il s’agissait d’un des mercenaires qui a massacré ses parents... Un infecté… Un worgen. Et alors qu’il ne pouvait rien faire, adossé au mur de la caverne, la bête vint lui mettre un violent coup du plat de son pied dans la tête du jeune homme, le faisant tomber à terre, la vue vacillante, il ne pouvait même plus espérer se relever. Et c’est alors qu’il vit la bête se jeter sur la jeune Maria, il la déshabilla et lui fit connaître l’épouvante d’une sodomie non consentante... Vitaly essayait tant bien que mal de reprendre ses esprits en vain, et lorsque la créature vicieuse et perfide finit son affaire, il ne se gêna pas pour arracher la tête de la jeune femme.
D’un sursaut de rage, Vitaly se releva et se jeta dans le dos de la créature, parvenant à l’empaler de sa fourche par surprise. Cependant sa vengeance ne fût pas aussi aisée, la créature mourante saisit le bras gauche de l’homme pour le morde au cou. Ce dernier eût le réflexe de mettre son avant-bras droit en travers, la bête continua à le mordre jusqu’à rendre l’âme, obligeant le jeune homme à l’égorger avec un poignard pour lui faire lâcher prise.

Il passa la nuit à délirer, très fiévreux, il ne parvint pas à se réveiller correctement de la journée. Gisant dans la caverne à côté du cadavre du worgen ayant repris sa forme humaine lors de sa mort et du corps décapité de la jeune femme. Il vécut sa première transformation durant la nuit qui suivant celle du massacre de sa famille. Une fois transformé son corps allait bien mieux, ses fièvres et ses pertes d’orientations avaient disparu… Qu’une chose lui restât en tête : La vengeance !
Il partit aussitôt en direction de la ferme de ses parents, flaira la trace des agresseurs pour les retrouver dans un miteux campement au milieu d’une clairière, bien ivre et joyeux de leur prise de nourriture, draps et autres victuailles. Et de la forêt, comme une ombre, il surgit au clair de la lune de manière brutale et sanglante, répandant tripes et boyaux. Certains essayèrent de se défendre avec leurs fusils, en vain. L'alcool et les réflexes du worgen eût raison des mercenaires. Vitaly prit goût à ce massacre, qui l'avait mit en extase, il en va sans dire que quelques un des ennemis du jeune homme ont tenté de s'enfuir par la forêt... En vain, leur cauchemar ne faisait que commencer. En effet, chacun d'entre eux pouvait entendre les râles d'agonies des autres fuyards... Un à un ils se firent pourchassé pour tous finir dans le même état : Etripés, ensanglantés, décapités, démembrés...
Il se réveilla au lendemain, du sang de partout sur les mains, en forme humaine, ses vêtements déchirés, il ne lui restait que des souvenirs oniriques de sa tuerie, mais pas dupe, il prit conscience de ce qu’il s’était passé... Sa vengeance fût accomplis, mais son instinct lui demandait plus de sang, plus de massacres, une envie de tuer insatiable s’empara de son âme. L’humain décida de ne pas rejeter ces envies, mais de ne pas les faire paraître non plus. Le massacre de tout ce qu’il lui était cher lui fit lentement changer d’état d’esprit, auparavant joviale et serviable, il devenu rationnel et cruel.

Ainsi il commença une longue route en direction de Moscou, il se terrait dans les catacombes de la vielle ville de la capitale afin de continuer ses massacres de manières impunies, il visait principalement les voyous et bandits qui erraient tard le soir dans les quartiers peu fréquentables. Rapidement, des rumeurs le concernant commença à se propager de partout dans la vielle ville, les gens parlaient d'un monstre assoiffé de sang, les gangsters commençaient à avoir peur et organisaient des petits groupes pour traquer la bête qui n'avait de cesse de massacrer leurs frères depuis plusieurs mois.
Amusé de la situation, Vitaly usa de fourberies pour la mettre à son avantage. En effet, sachant que ces bâtards cherchaient une bête sanguinaire, ils n'eurent aucun soupçons quand Vitaly se présenta à eux en tant que miséreux. Il leur fit part de son envie de s'en sortir et de croquer la vie à pleines dents, il leur fit part d'une histoire mélodramatique où sa famille furent massacrés par des bêtes sauvages similaire à celle qui est chassé actuellement. Il leur fit part de sa force et de son agilité, qui s'était surtout lourdement accrût depuis qu'il fût infecté.... Mais surtout, le soir même, à l'aide du glock qu'on lui avait offert : Il leur fit par de sa haine pour les bâtards en leur genre.
En effet, dans le petit groupe auquel il a été affilié de cinq personnes, il fût le seul survivant, seulement les gorilles ne furent pas massacré par la bête...
Deux coups de feu résonna, deux hommes tombèrent, les trois autres se retournèrent, Vitaly, un large sourire sadique aux lèvres tira deux autres balles sur celui qui portait la FN Minimi au centre du groupe tout en marchant de quelques pas en arrière pour se retrouver à l'angle de la rue.
Evidemment, les deux autres se sont mit à le poursuivre, glock et uzi en mains, ils ne souhaitaient plus que de trouer tel un gruyère le fils de pute de nouveau qui a buté leurs camarades. Il en fût autrement, à l'angle il n'y avait plus personnes. Mais du haut du lampadaire sur lequel il était monté en hâte, Vitaly se jeta, glock en main gauche, couteau en main droite, il vida son chargeur sur le porteur de l'uzi, se prit une balle dans le ventre mais tomba sur le second en plantant son couteau dans son sternum.
Blessé, il alla récupérer la Minimi et fouilla les autres bandits, récupérant du matériel de premier soin ainsi que des munitions pour son 9mm. Il retourna dans les catacombes pour extraire la balle qui était dans son ventre et se bander la plaie... Etonnement sa capacité de cicatrisation semblait bien meilleure qu'avant, en à peine une semaine la blessure n'était plus qu'un vilain souvenir.

Cependant, il devait se hâter, en effet, maintenant, tout les cartels du secteur était à la recherche de la créature qu'il était mais aussi de lui-même. De ce fait, il quitta la vielle ville pour se rendre à la capitale. Là-bas il errait les rues, et se rendait la nuit dans différents clubs, il échangeait généralement les informations qu'il avait récupéré la journée contre un peu d'alcool mais un jour dans le même club, il fût mit au courant d'une île où des phénomènes paranormaux se regrouperait, des rumeurs l'entourant parlait de magie et autres histoires fantastiques. Pour remercier la jeune femme qui lui avait donné ces dites informations, le beau gosse accepta de se rendre chez elle pour le reste de la nuit... Ce fût les voisins de la femme qui en avaient après Vitaly, mais pour des raisons moins bien grave que les précédents bandits.
Le lendemain, il se rendit à la bibliothèque et en apprit bien plus sur Ethernam, une lueur d'espoir quant au fait de maîtriser les instincts de sa forme bestiale mais aussi peut être de trouver un lien avec le mercenaire qui avait tué Maria et organisé la mort de sa famille... En effet, son désir de vengeance malgré accomplis n'avait cessé de croître et il rêvait secrètement de retrouver un parent, un cousin, toute personne qui aurait pût avoir un lien avec ces mercenaires... Il souri, heureux d'avoir peut être trouvé quelque chose en lien avec ce qui avait ruiné sa vie... Tellement qu'il se mit rire à tel point qu'il se fit sortir de la bibliothèque.

Le soir même après avoir récupéré tout son armement, avoir dépensé le peu d'argent qu'il avait pour acheter des conserves non périssable, des bouteilles d'eau. Sac à dos bien harnaché et sac de sport remplis d'armes, il s'infiltra dans la calle d'un bateau. Il attendit le lendemain que celui-ci soit en pleine mer pour sortir de la calle, il ne chercha pas à comprendre ni à discuter, il exécuta les sept personnes à bord, il y avait seulement trois hommes armés et deux couples honnête qui partait en virée. Cependant l'effet de surprise qu'avait Vitaly et son expérience a côtoyé la mort de près eut aisément raison des gardes du corps. Une fois le bateau en sa possession, il se débarrassa des corps au large, nettoya le navire puis prit la direction d'Ethernam où il revendit le navire pour un cinquième de son prix à peine arrivé... Il regarda autour de lui, un large sourire, un vent de fraicheur se faisait dans sa vie, alors qu'il ne connaît rien, ni personne sur cette île.



Pouvoir









Hormis ses capacités de tirs et de combat de guérillas qu'il a développé lors des cinq ans qu'il a passé en Russie qui ne sont pas vraiment des "pouvoirs", il peut lors de ses accès de rage et de colère se transformer en worgen. A noter qu'il maîtrise encore très mal sa forme, n'ayant jamais eût personne pour l'apprendre à la contrôler ni même lui expliquer d'où elle vient et quoi faire pour se contrôler. Même si cela lui octroi une force et une agilité largement supérieur à la norme, il aura tendance à vouloir assouvir son instinct meurtrier en choisissant des cibles précises tout de même. A plus le personnage se laisse allé dans des massacres incontrôlé à plus il perd la raison, n'étant pas fou ni un lycan, il garde conscience de ce qu'il fait et cela le ronge.


"A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin
Messages : 94
Terra : 7385
Date d'inscription : 30/08/2015
Age : 20
Localisation : Bah...j'aimerais bien vous le dire mais je serais obligée de vous tuer après

Feuille de personnage
Santé:
5/5  (5/5)
Niveau: 1
+:
Administratrice ForumRP
Administratrice ForumRP
avatar
MessageSujet: Re: Fiche de personnage : Vitaly Sevastiän   Ven 3 Fév - 1:58

Bon bah pour moi pas de problèmes je te valides et te laisse faire ta fiche pour répartir tes 50 points de caractéristiques dans le forum adapté en gestion des personnages :3

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fiche de personnage : Vitaly Sevastiän
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fiche de personnage
» Modèle de fiche de personnage ~ Pirates
» Fiche type de personnage
» Squelette de la fiche de personnage à remplir
» [Codage] Fiche de personnage - Severus Storm [Terminé - Abygael Thompson]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Excidius rpg :: Index :: Présentation et Fiche perso :: Section Forum rp :: Fiche personnage :: Fiche acceptée-