Intégrer ici une courte prez' du fofo (âge limite, type de forum...)

Liens utiles

Factions

Eternia 1 x ...
Ethernam 2 x ...
Meute de Vitaly 3 x ...
Le Dédales x ...

Rumeurs

-Le vampire pervers-
Un vampire aurait comme passe temps d'entrer dans les dortoirs des filles pour voir Aiz ! La pauvre serait même observée par lui à travers la fenêtre.
-Cat and furious-
On connais enfin l'origine du grabuge en ville, le directeur s'est trouvé une nouvelle passion. Conduire des voitures à plus de 180 km/h en pleine ville ! Ce chat est complètement fou !

Membres du mois



Choisi ta destinée !
 
Adsence
Partagez | 
 

 Une nuit au cimetière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Nouveau membre
Sexe : Féminin Terra : 1140
MessageSujet: Une nuit au cimetière   Ven 14 Juil - 18:42

Une nuit au Cimetière

Eldya Grima Tepes (& Selras)

En bordure d'Ethernam, à l'orée d'un bois paisible, Eldya rentre dans un cimetière des même caractéristiques, suivie de près par son majordome.
La nuit était encore jeune, elle a quitté son frère il y a peu, et a un peu exploré la ville avant de la quitter. Après une torpeur de plusieurs siècles, on a fort à faire, et tout commence par une remise en forme.
Elle observa les alentours, une crypte et un large champ de tombes. Il devait y avoir quelques centaines d'enterrés ici, tout au plus, et l'endroit était relativement intouché par les mages noirs ou autres créatures dérangeantes.
Tendant la main vers une rangée de tombes, Eldya envoie son énergie négative dans le sol, laissant des mains cadavériques se dresser, et bientôt, des goules entières.
Brandissant sa faucheuse, elle fusa vers les goules, tranchant et décapitant la demi-douzaine qu'elle avait relevé, avant de revenir à sa position initiale.

7 secondes.


C'est quoi ce vieux temps ?

C'est donc tout ce dont elle est capable après être sortie du lit, elle aurait donc perdu tant de puissance.
Regardant les de-nouveau-cadavres au sol, elle soupirait.
Cette remise en forme prendrait plus de temps et de rééducation que prévu, mais il va falloir faire avec, déjà qu'elle a pu se réveiller.

Elle se mit donc au travail, entrecoupée par des applaudissements de son majordome immobile et impassible, relevant tour à tour goules, algoules, squelettes et d'autres morts-vivants plus ou moins compliqués pour rafraichir ses compétences nécromantiques, les brisant en usant de la même magie, travaillant aussi sa vitesse, sa force.
Elle ne manqua pas non plus de bosser dans la forêt voisine. S'appliquant à trancher les arbres de sa faucheuse : Un coup, deux coups, trois coups. Encore, encore, et encore.
Jusqu'à ce qu'il ne faille qu'un coup pour en couper un.
Jusqu'à ce qu'il ne faille qu'un coup pour en couper plus.
Jusqu'à ce qu'il faille qu'une seconde pour en tuer deux.
Jusqu'à ce qu'il ne faille qu'une seconde pour en tuer trois.

Elle s'exerça ainsi pendant toute la nuit, laissant au petit matin un cimetière aux tombes retournées, et une pile de tronc d'arbres qui feront certainement d'heureux bûcherons si ces derniers passent dans les parages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nouveau membre
Sexe : Féminin Terra : 1140
MessageSujet: Re: Une nuit au cimetière   Hier à 18:48

Une nuit au Cimetière

Eldya Grima Tepes (& Selras)

Une autre nuit, un autre entrainement. Elle n'avait pas grand chose d'autre à faire dans l'instant, alors autant mettre le temps qu'elle avait à profit, d'autant plus que, pour une fois dans sa vie, les choses pressaient.
S'alignaient devant elle des morts-vivants, et alors qu'ils se faisaient, son regard se fit plus.. vide. Dans son for intérieur, alors qu'elle venait de se réveiller, elle ressentait le même sentiment de détresse, le même sentiment d'absorption par l'éternité que les vieux vampires peuvent ressentir.
L'appel du vide.
Alors qu'elle venait de, pour ainsi dire, ressusciter, elle le ressentait pour la première fois de toute son existence. Une telle ironie du sort la fit ricaner doucement.
Elle rit d'autant plus fort qu'elle annihila les mannequins d'entrainement qu'elle venait de relever. Comment, elle, qui tenait en horreur sa propre mort, pouvait elle ressentir ça, même une fois dans sa vie ?
Non, ce n'était pas la première fois, et ce n'est pas la première fois qu'elle se ment à elle même comme ça.
Il y avait des souvenirs, des souvenirs de couloirs lugubres dans un château lugubre, parcouru par une vampire lugubre à l'esprit lugubre.

D'autres goules s'alignaient, d'autres goules se faisaient pulvériser.

Elle porta son regard sur Selras, son serviteur, son majordome, un autre mort. Eux n'avaient pas besoin de ces inquiétudes, ils étaient trop occupés à haïr la vie pour ça. Prenant une inspiration, elle chassa l'appel de ces pensées, après tout elle avait tant à faire.
Elle continua de pulvériser des goules,des arbres et des rochers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une nuit au cimetière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit au cimetière [Terminé]
» Le gardien du cimetière appelle la police
» [Cimetière] Cimetière de Thiercelieux
» La nuit du renouveau.
» Cimetière de Konoha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Excidius rpg :: Role Play :: Role Play :: Contexte forum RP :: Contexte forum RP :: Ethernam-
Sauter vers: