Intégrer ici une courte prez' du fofo (âge limite, type de forum...)

Liens utiles

Factions

Eternia 1 x ...
Ethernam 2 x ...
Meute de Vitaly 3 x ...
Le Dédales x ...

Rumeurs

-Le vampire pervers-
Un vampire aurait comme passe temps d'entrer dans les dortoirs des filles pour voir Aiz ! La pauvre serait même observée par lui à travers la fenêtre.
-Cat and furious-
On connais enfin l'origine du grabuge en ville, le directeur s'est trouvé une nouvelle passion. Conduire des voitures à plus de 180 km/h en pleine ville ! Ce chat est complètement fou !

Membres du mois



La communauté du RP et du jeu.
 
Adsence

Partagez | 
 

 Un jeu de hasard fragile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Administratrice ForumRP
Groupe RP : Elève
Sexe : Féminin Terra : 9280
Age : 20
MessageSujet: Un jeu de hasard fragile   Mar 18 Avr - 17:06



Un jeu de hasard fragile
Alysse Feat Garion


Tonight I’m so alone, this sorrow takes ahold

La jeune brunette était assise sur la première branche de l’arbre au centre de la cour du pensionnat. Ici, personne ne viendrait l’embêter, personne ne viendrait jouer les faux enthousiastes.

Elle joua doucement avec ses flammes entre ses doigts, elles avaient encore réduis par rapport au jour dernier. Si ce n’était pas bon signe pour l’état de la jeune fille peu de gens osaient encore l’approcher. En même temps quand vous commenciez à ressembler à une poupée de porcelaine c’était rarement bon signe et pas très engageant pour une quelconque discussion.

-Pfff quelle journée pourrie

Pourtant il faisait beau, le soleil brillait, il faisait même chaud, non c’était une belle journée, mais elle ne correspondait pas à l’humeur de la jeune femme, elle se sentait vide ces derniers temps, son cœur devenait froid et dur comme de la pierre. Elle ne faisait plus la moindre bêtise, et elle ne disait plus grand-chose aux provocations des professeurs. De toute façon à quoi cela servirait ? Le pensionnat ne changerait jamais, c’était un endroit où le mensonge et la manipulation régnait en maître. Ils étaient censés découvrir ce qu’ils voulaient être ici ? C’était risible. Elle ne put empêcher un rire moqueur de sortir de sa gorge.

Pourquoi ne pas partir d’ici ? Elle le pouvait bien, et plus rien ne la retenait désormais, le directeur s’en foutait, les professeurs s’en foutaient, ça n’impacterait personne. Son existence ne se suffisait qu’à elle-même. Et même encore maintenant elle ne parvenait plus à trouver la raison pour laquelle elle existait. Pour vivre ? Pour être heureuse ? Sauf qu’on ne lui en laissait jamais l’occasion. On la privait ou on lui retirer tout ce qui pouvait l’y encourager, pour des raisons…totalement débiles en plus. Oui s’était risible.

Elle s’étira comme un chat qui se réveillait d’un long sommeil et sauta de sa branche sans même prévenir les mains dans les poches, le visage éclairé par un sourire fou.


Code by Joy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le mage-lame
Groupe RP : Elève
Sexe : Masculin Terra : 17188
MessageSujet: Re: Un jeu de hasard fragile   Mar 18 Avr - 17:21

Garion marchait à travers la rue en plissant des yeux. Regardant autour de lui, les mains dans les poches il soupirait. Etre ici, dans cette ville et voir le mur du Pensionnat, tout ceci était étrange. Il avait l'impression que ce n'était pas réel, tant cela fait longtemps qu'il n'avait pas mit les pied ici.

Au Mont Eraflore, il n'avait que la verdure, les forêts, les ruines, les rochers et les bêtes sauvages. Son séjour la-bas l'avait quelque peu changé, ses réflexes avaient considérablement augmenté et il en a développé un instinct de survie très développé, comme l'instinct du combat. Devant luter chaque jours pour rester en vie, une chose est sûr, si jamais c'est l'apocalypse il survivrai vue ce qu'il a enduré.

L'entité présente en lui est plutôt calme aujourd'hui, elle n'a pas dit un mots depuis qu'ils étaient arrivés, comme si elle sentait que Garion était perturbé. Elle savait pourquoi. Il a été contraint de partir et le revoilà, il soupir en fermant les yeux, passant le portail du Pensionnat et entreprenait de progresser à travers la cour.

En effet il avait changé, il a coupé ses cheveux qui étaient assez long avant et à cause de la magie de l'entité ses yeux ont prit une teinte azurés. Cela dit au niveau du visage et autres, il restait très bien reconnaissable. Il toucha le pendentif écarlate de son doigt qui brillait légèrement à la lumière du jour, pensif. Il se demandait ce qui allait se passer.

Ce qu'il est sûr, c'est que le temps avance immuablement, il avance et il change et les personnes qui se persistes à vivre des blessures du passés en sont considérablement affectés. En mauvais bien entendu. Une phrase que l'entité lui avait si bien et souvent répété. Il pu directement en voir un exemple lorsqu'il ressenti le mouvement au-dessus de lui, en passant sous un arbre.

Il eut le réflexe de sauter en arrière, cela dit il observa l'imprudente qui sautait d'un arbre sans crier gare. Il fut surpris de voir Alysse, une surprise telle qu'il sentait son coeur battre la chamade. Une chose le choqua plus que d'autre, son état. Elle aussi avait changée, elle ne ressemblait plus vraiment à celle qu'il a connu et le sourire fou de la jeune fille ne lui présageait rien de bon. Il plissa cela dit des yeux et l'observa plus attentivement, avant de l'interpeller.

Alysse...?

Sa voix se faisait curieuse, intrigué. Tandis que son regard azuré observe minutieusement la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ForumRP
Groupe RP : Elève
Sexe : Féminin Terra : 9280
Age : 20
MessageSujet: Re: Un jeu de hasard fragile   Mar 18 Avr - 18:02



Un jeu de hasard fragile
Alysse Feat Garion




Just a dream

Elle remarqua à peine la personne en dessous, cheveux blonds et court, c'est tout ce qu'elle avait vue.

Elle se retourna pour voir qui était assez idiot pour se mettre vers SON arbre, elle pencha la tête sur le côté avec curiosité...hmm...il lui disait quelque chose. Une impression curieuse de déjà vue. Ce fut la voix qui la mit sur le chemin ou plutôt SA voix. Quand il l'appella elle écarquilla les yeux, non, noon, nooon ce n'était pas possible, elle le savait très bien, elle sentie quelque chose remuer en elle...c'était puissant, trop, elle secoua la tête, non, absolument pas, aucune chance. C'était impossible, elle se répétait le mot syllabe par syllabe "im-po-ssi-ble"

Les flammes qu'elle avait autour de son doigt s'amplifièrent proportionnellement à son trouble. Pourtant il lui ressemblait, et la voix ne trompait pas...enfin généralement en tout cas. Sauf qu'il avait pas les même yeux, ni même les même cheveux.

-Garion?

Dans ses yeux l'hésitation semblait être partout, elle avait vraiment du mal à se faire à l'idée...sauf que là tout de suite son cerveau semblait l'avoir accepter plus vite qu'elle. Elle hésitait simplement entre lui mettre une claque, le secouer dans tous les sens ou lui sauter directement dessus.

Ne sachant pas trop bien quoi faire, elle s'approcha simplement de lui, les mains dans les poches, pour que ses flammes ne mettent pas plus en avant son trouble et se dirigea jusqu'à se retrouver à quelques centimètres de lui. Elle pencha la tête sur le côté comme si elle se retrouvait face à la plus grande anomalie du monde. Elle le regarda d'abord dans les yeux, à la recherche de son beau regard chocolaté, mais aucune trace. C'était dommage, il avait des yeux si chaleureux autrefois.

Elle tendit ensuite sa main pour toucher doucement ses cheveux , là elle allait porter plainte! Il avait couper ses cheveux! Non mais elle était pas d'accord, il lui avait enlever ses joujous! Elle gonfla légèrement les joues:

-T'as couper tes cheveux?

Se rendant compte de ce qu'elle faisait elle retira sa main , se mettant une claque mentale, et voilà! Elle l'avait toujours dit ce garçon de toute façon était perturbant, en tout cas il avait un effet perturbant sur elle.

En même temps elle pensait qu'il ne reviendrait jamais, alors elle avait rouler en boule dans un tiroir fermé à double tour les sentiments pour lui. Elle avait déjà suffisamment mal comme ça. Sauf que voilà, il était là, en face d'elle, et juste le revoir avait fait tout ressortir, ça avait fait revenir un peu d'animation dans son regard, des petites lueurs. Elle le sentait, la suite risquait d'être prometteuse.



Code by Joy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le mage-lame
Groupe RP : Elève
Sexe : Masculin Terra : 17188
MessageSujet: Re: Un jeu de hasard fragile   Mar 18 Avr - 18:20

Garion observait attentivement Alysse. Il voyait clairement qu'elle était troublée, il avait vue le regard dénué d'émotion d'Alysse et il en ressentait un pincement au coeur. Il aurai aimé être présent... Etre à côté d'elle pour la soutenir, car ce qu'il voyait donnait clairement l'impression qu'elle en avait eu des vertes et des pas mure.

Pourtant, il voyait ce regard devenir quelque peu animé lorsqu'elle le regarda. Il ne put s'empêcher d'être rassuré, il voyait clairement que ce devait être chamboulé dans sa tête et il pouvait très bien comprendre. C'est pourquoi il attendait calmement qu'elle se reprenne. Ce fut elle qui réalisa le premier geste qui le surprit lui.

Elle caressa la chevelure du jeune homme, celui-ci ouvrit de grand yeux surpris tandis qu'elle continuait de lui caresser les cheveux.

-T'as couper tes cheveux?

Demandait t'elle en gonflant une joue avant de reculer brusquement, semblant de nouveau sur ses gardes. Garion cligna des yeux et se frotta derrière la tête, regardant sur le côté.

- Ouai... Une grande partie étaient brûlés, j'ai dû les couper...

Il soupira par la suite intérieurement et plongea son regard azuré vers Alysse. Il ne savait pas par quoi commencer, pourtant il savait qu'il devait faire une chose. Il ferma les yeux et inclina doucement la tête.

- Désolé.

Que dire de plus ? Il était absent durant tout ce temps elle a dû en souffrir. Il lui avait fait la promesse d'être près d'elle, il n'a pas pu tenir cette promesse. Il savait pourtant qu'on l'a obligé à partir, qu'il devait maîtriser ce nouveau pouvoir qui est en lui, que sa vie en dépendait... Seulement il jugeait que ça ne servait à rien de le dire.

- J'avais promis de rester près de toi, je n'ai pas réussi à tenir ma promesse. Tu es dans ton droit de m'en vouloir, tu peux même me frapper, même si tout cela ne rattrapera pas ce temps où j'étais absent et où je t'ai laissée seule.

Il gardait les yeux fermé, toujours la tête incliné vers Alysse. Il s'attendait évidemment à se faire frapper ou bien à ce qu'elle soit froide. A ses yeux, ce serai une chose normale, mais comme tout homme... Il se devait de prendre la responsabilité de ne pas avoir tenu une promesse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ForumRP
Groupe RP : Elève
Sexe : Féminin Terra : 9280
Age : 20
MessageSujet: Re: Un jeu de hasard fragile   Mar 18 Avr - 19:06



Un jeu de hasard fragile
Alysse Feat Garion




Je ne revivrai pas mon enfance, percés de rires et d'insouciance

Hein? Brûlés?!!
Elle écarquilla les yeux et fronça les sourcils : non mais comment il avait réussi à ce brûler ses cheveux ?! Non mais….vraiment…franchement….Il était pas croyable…Un vrai gâchis...

- Désolé.
-uh??

La jeune femme était étonnée en l’entendant ainsi s’excuser, et elle savait que cela ne concernait pas ses cheveux, mais elle ne s’y attendait pas, et puis elle ne voulait pas l’entendre, sauf qu’elle savait que cela devait peser au jeune homme. elle détourna simplement la tête, haussant les épaules. Paraître détachée était plutôt compliquer surtout quand il ne s’arrêtait pas à un simple « désolé ».

Il lui proposait de le frapper, le premier mois elle ne se serait pas fait prier, mais comme il le disait quel était l’intérêt ? ça ne changerait rien. Lui en vouloir ? Ouai , ça aussi ça lui était passé, même si elle y pensait quand même quand elle était seule allongée sur le lit. Ce n’était pas qu’elle lui avait pardonné loin de là, mais elle avait simplement du accepter le fait qu’il n’était plus là, ce genre de chose elle savait le gérer. Elle l’avait déjà fait une fois.  La seule chose qu’elle fit ce fut de pousser un soupir et de regarder Garion.

Durant quelques minutes elle réfléchit a ce que lui inspirait Garion , elle ne trouva pas la réponse, trop de choses perturbantes en même temps pour qu’elle trouve une réelle réponse, par contre elle savait ce qu’elle ne voulait pas faire. Elle lui mit doucement une pichenette entre les yeux puis, gardant un visage neutre au mieux, se racla doucement la gorge. Elle n’était pas sûre de sa voix maintenant qu’il s’était excusé, parce que cela l’avait encore plus perturbée.

-Je n’ai pas envie de te frapper tu sais ? Bon retour chez toi Garion, enfin…si tu restes cette fois?

Elle essaya de faire taire la petite voix qui essayait de lui dire que oui, peut-être cette fois il resterait, sauf qu’elle la faisait taire, parce qu’elle n’en savait rien et qu’elle ne voulait plus espérer en quoique ce soit, en plus c’était ridicule, elle ne savait même pas comment se comporter face a lui. Quelle ambiance bizarre

Code by Joy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le mage-lame
Groupe RP : Elève
Sexe : Masculin Terra : 17188
MessageSujet: Re: Un jeu de hasard fragile   Mar 18 Avr - 19:25

Garion remarqua son étonnement, elle ne devait pas s'attendre à ce qu'il fasse soudainement ses excuses. La tête toujours penché, il attendait qu'elle réponse jusqu'à ce qu'il senti la pichenette entre ses deux yeux. Ce qui provoqua son étonnement à son tour et releva la tête, pour la regarder en étant intrigué.

Lui affirmant qu'elle n'avait pas envie de le frapper et lui souhaitant un bon retour, elle lui demanda s'il restait cette fois-ci.

Etrange question, quoi que pas si étrange se disait Garion. Il inspira doucement et hocha affirmativement de la tête.

- Oui, je reste. Je ne quitte plus le Pensionnat.

Il répondit cela aussi simplement, il ne s'attarde pas sur les raisons qui l'ont obligé à partir et ni sur ce qu'il a dû faire au Mont Eraflore. C'était inutile et ce genre d’événement qui ont fait souffrir Alysse devrai rester dans le passé.

Lui même ne savait pas comment il devait se comporter envers Alysse, c'était troublant. Devait t'il la prendre dans ses bras ? Non certainement pas. Il ne pouvait pas, il n'en avait pas le droit, ou du moins peut-être que c'était trop tôt ? Garion soupira intérieurement, plaçant ses mains dans les poches de sa veste il promena le jardin du regard de ses yeux azure. Le jardin aussi avait changé, tout le Pensionnat avait bien changé, il avait un peu l'impression de sortir d'un autre âge...

Il se disait que c'était sûrement ce que devait ressentir le directeur. C'est connu, le directeur est extrêmement vieux. Enfin, il s'égare de la situation actuel. Il regardait continuellement Alysse, toujours aussi troublé, bien qu'il ne le montrait pas.

L'entité en lui, lui avait appris à cacher ses émotions, à intérioriser. Elle lui affirmait que si on pouvait lire en toi, alors on était facilement manipulable. Il avait apprit alors à manipuler ses tics, ses expressions, même les plus infimes.

Pour l'heure, il se demandait continuellement, quel comportement adopter envers Alysse. Ils étaient censé être en couple, mais Garion savait qu'il n'avait pas le droit de faire le premier pas. Elle semble très affectée par son absence et vue l'état dont elle était... Garion jugeait que c'était à elle de décider.

En un sens, il se demandait si elle lui posait ce genre de question par qu'elle espérait qu'il reste ici, ou bien parce que c'est juste pour la forme. Pour compléter sa dernière phrase et l'ironie de la situation...? Il n'arrivait pas à le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ForumRP
Groupe RP : Elève
Sexe : Féminin Terra : 9280
Age : 20
MessageSujet: Re: Un jeu de hasard fragile   Mar 18 Avr - 19:46



Un jeu de hasard fragile
Alysse Feat Garion




Je ne revivrai pas mon enfance, percés de rires et d'insouciance

- Oui, je reste. Je ne quitte plus le Pensionnat.

Intérieurement un ricanement moqueur prit le dessus. « Mais bien sûr, comme si tu pouvais promettre ce genre de choses » Sa conscience lui disait de ne pas se fier à cette phrase. A partir de maintenant elle aurait sans doute tendance à se dire qu’il était parti chaque fois qu’elle se lèverait.
Au bout de plusieurs secondes d’un silence étrange, elle proposa :

-Je te raccompagne jusqu’à ta chambre ?

Elle était lasse de se poser des questions sans réponse, le temps répondrait tout seul à ses doutes et rester ici ne changerait rien à cette ambiance bizarre. Et puis, au fond sans doute voulait-elle simplement montrer à Garion qu’elle avait fini par arrêter de lui en vouloir et qu’elle avait pris soin de sa chambre.

Cela devait faire quasiment un mois et demi qu’elle avait arrêté d’y aller pour retourner à son ancienne chambre. Une main toujours dans les poches, elle joua avec les lierres grimpant sur les arbres, entortillant les feuilles autour de son doigt, elle gardait un visage neutre encore.  Elle ne souriait pas, mais elle ne faisait pas une tête d’enterrement. Son regard était juste absent, elle tentait de faire le tri et repensait à tout ce qui s'était passé depuis le départ du blond, de temps à autre son regard se reposait sur le concerné.

Elle avait encore du mal à se dire qu’il était là en face d’elle…ceci dit ses cheveux étaient réels…alors il devait  être là.


Code by Joy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le mage-lame
Groupe RP : Elève
Sexe : Masculin Terra : 17188
MessageSujet: Re: Un jeu de hasard fragile   Mar 18 Avr - 20:16

Garion regardait fixement Alysse, il ne savait même pas si elle le croyait. Il fut cela dit étonné de sa proposition de le raccompagner dans sa chambre... Bah, après tout c'était une opportunité de discuter un peu plus avec elle... Du moins d'essayer de discuter. Garion ne savait plus comment s'y prendre avec elle... Il hocha affirmativement de la tête, toujours aussi intrigué cela dit.

-Si ça ne te gène pas... Je suis pas contre.

Il soupir intérieurement, posant sa main contre son torse. C'était devenu un tic nerveux chez lui à ne plus en douter... Il avait l'habitude de toucher son torse depuis le mont Eraflor.

D'ailleurs, il se doutait également que sa chambre devait avoir sacrément pris la poussière, depuis le temps qu'il est parti... Il se disait qu'il devra faire un très gros ménage, chose qui ne pourra faire que du bien à cette chambre.

Il plongea son regard azur de celui d'Alysse, qui gardait une expression toujours neutre. Elle ne devait en effet ne plus avoir de sentiment pour lui, il se mit à se douter qu'elle le propose de le raccompagner en souvenir d'une certaine amitié ? Ou bien pour le faire signe qu'il sera bon ami ? Il ne le savait pas, il ne voulait pas y penser maintenant en tout cas.

Il entama sa marche en direction des dortoirs, regardant le couché du soleil au loin. Il y a bien une chose qui pourrai le manquer au Mont Eraflore, ce doit bien être le couché du soleil ou même le ciel étoilé. Contrairement à la ville, au Mont Eraflore c'est d'une beauté à couper le souffle. Il fut surpris de ressentir une légère pointe de nostalgie, mais il est sûr d'une chose... Pour rien au monde il ne retournerai la-bas. Il en avait assez de tout ces prédateurs hostiles qui tentaient de le tuer encore et encore...

Il s'extirpa de ses pensées, regardant du coin de son regard si Alysse le suivait. Il n'était même pas sûr qu'elle le suivait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ForumRP
Groupe RP : Elève
Sexe : Féminin Terra : 9280
Age : 20
MessageSujet: Re: Un jeu de hasard fragile   Mar 18 Avr - 20:53



Un jeu de hasard fragile
Alysse Feat Garion




je t'ai immédiatement cru, bien que j'essayais de fermer mon coeur

Elle soupira un peu soulagée de l’entendre être d’accord. Elle ne réalisa pas tout de suite qu’il s’était mis à marcher, dès qu’il lui tourna le dos elle laissa sa garde baissée, ses yeux améthystes étaient perturbants, d’une certaine façon elle ressentait une certaine tristesse à le voir le dos tourné, cette tristesse ne quitta pas son regard avant plusieurs minutes sans même qu'elle ne s'en rende compte. En silence , elle  se précipita pour le rejoindre, laissant simplement quelques centimètres entre eux, elle finit au bout de plusieurs minutes à parvenir à rester à côté de lui.

Elle était agitée, elle ne voulait pas le forcer à être ce qu'il n'était pas simplement parce qu'il avait pitié pour elle. Malgré tout, elle tendit discrètement sa main vers la manche de Garion puis se ravisa, ça pourrait créer encore une situation bizarre. Ces cheveux tout à l'heure, elle n'avait pas pu s'empêcher de les toucher, c'était une impulsion étrange, mais ce n'était pas la seule qui l'avait prise. Ils devraient avoir une discussion sérieuse tout les deux, mais pas maintenant, c'était un peu trop tôt. Quand ils seraient assis sur son lit dans sa chambre peut-être..

-Tu dois être content de retrouver ta chambre non? Un lit douillet ça a du te manquer

Elle passa sa main dans ses cheveux , un peu mal à l’aise. En escaladant doucement les marches les unes après les autres, elle réalisa la situation étrange dans laquelle ils allaient se retrouver quand il allait découvrir sa chambre.

Ah , elle se sentait déjà un peu embarrassée,  le regard détourné et les joues un peu rouges alors que son imagination fonctionnait à plein régime, elle essaya d’éviter que Garion ne remarque son trouble, parce que sinon elle allait devoir échapper à son regard, et elle savait déjà que son état allait empirer, et qu’elle allait virer rouge tomate . Trop embarrassant, elle enfonça sa tête dans les épaules sans oser regarder plus le jeune homme.

Elle savait déjà ce qu’ils allaient découvrir en arrivant, des draps propres, le lit rangé, des meubles et des objets sans la moindre poussière vue qu’elle avait encore fait le ménage hier pour se détendre.
Elle avait même fait les rideaux, les miroirs, et la table, elle n’avait pas négligé la moindre pièce parce que sinon elle n’aurait pas été complétement détendue. Le ménage mettait ses pensées  en pause, ce dont elle avait besoin. Elle ne pensait pas avoir oublié quelque chose qui aurait trahi sa présence si? Si...oh nooon , elle avait fait ça….elle avait oublié qu’elle avait laissé l’attrape rêve que lui avait donné Aïzen sur le mur au-dessus du lit.

Elle se frappa doucement la tête et soupira :

-Non mais quelle idiote….

Juste parce qu’elle voulait  qu’il reste dans une pièce lumineuse…Elle soupira, il était possible que Garion ne le remarque pas cependant. Et si ce n'était que concernant ça, ses yeux se fixèrent sur le visage du blond à ses côtés, à nouveau de l'hésitation se reflétait dans ses yeux bleus, elle essayait de lire en lui.


Code by Joy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le mage-lame
Groupe RP : Elève
Sexe : Masculin Terra : 17188
MessageSujet: Re: Un jeu de hasard fragile   Mer 19 Avr - 15:15

Garion continuait de marcher, les mains dans les poches en observant le pensionnat de ses yeux violet. C'était perturbant, il va devoir s'habituer à ces nouveaux décors. Durant leurs route, il restait tout de même pensif, se disant qu'il va devoir aller voir le directeur, ses pensées se tournèrent aussi vers son ancien boulot de chasseur de prime. Se rendant compte qu'il n'avait pas aussi revu certaines personnes depuis voilà déjà bien longtemps. Peut-être que ces personnes n'y pensaient plus ? Le temps tourne et dispose de la capacité d'effacer bien des choses...

La voix d'Alysse le ramena à la réalité, il sourit en coin. Il est vrai que ça fait un moment qu'il n'avait pas dormi dans un vrai lit. Il dormait sois à même le sol à côté d'un feu de camps quand il voulait profiter du ciel étoilé, ou bien il dormait dans un lit rembourré de feuille qu'il changeait régulièrement, mais rien ne remplace un vrai lit...

- Yep... C'est vrai que j'ai pas dormi dans un vrai lit depuis longtemps, enfin...
Après dormir en regardant les étoiles c'était pas mal non plus...


Il aimait dormir à la belle étoile, car elles le rendaient nostalgique, même si elles lui offraient à la fois du réconfort. Certaines étoiles lui rappelaient les yeux d'Alysse...

Tandis qu'ils marchaient, il entendit Alysse murmurer quelques choses. C'était trop étouffé, mais il tourna son regard vers Alysse. Elle semblai légèrement rouge... Garion se demandait ce qui se passait et ne se priva pas pour lui demander.

- Quelques choses ne va pas ?

Il était bien quelque peu inquiet. Sur le coup, elle avait une expression soudaine... Alors qu'il y a quelques minutes elle n'en avait pas, elle était toujours neutre. Il y avait quelques choses qui l'a fait réagir, Garion se demandait ce que c'était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un jeu de hasard fragile   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un jeu de hasard fragile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un ti termi que j'ai trouvé sur internet par hasard
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Le hasard n'existe pas
» Se croiser par hasard [pv]
» Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile.. | Asher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Excidius :: Role Play :: Créer son personnage :: Gestion personnage :: Archives RP :: RP Abandonnée-
Sauter vers: